Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : au gré du temps
  • au gré du temps
  • : Je vous emmenerai au fil de mes voyages, de mes vacances. Je vous ferai part de mes reflexions au gré de mes humeurs et pousserai quelques coups de gueule selon l'actualité.
  • Contact

Ma musique


Découvrez Pascal Obispo!

Recherche

Dictionnaires

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 19:29

C'est au cours de la soirée de la Saint Sylvestre que j'ai fais la découverte d'une vieille tradition galicienne (Espagne).

Vous trouverez, ci-après, un article publié par Nalia sur le site :


http://www.terresceltes.net/La-queimada.html

La queimada est une boisson galicienne alcoolisée à base d’eau de vie et de sucre que l’on flambe. et dont l’origine remonte au Moyen-Age, popularisée depuis les années 50 du XX ème siècle et très connue en Espagne et à l’étranger comme typique de Galice. Elle est associée à une pseudo conjuration des mauvais esprits et des maléfices des "meigas", les sorcières de Galice.

Petite histoire de la queimada

D’aucuns disent que la tradition de la queimada remonterait au lointain passé de Galice. Ses origines seraient païennes, voire celtes. Cela est difficile à croire car le sucre est arrivé assez tardivement en Galice et on n’a pas encore trouvé trace d’alambic dans les vestiges de la civilisation des castros (villages fortifiés de l’âge du fer). Sérieusement, on peut ire qu’il y a deux queimadas :
- - la queimada "rurale", boisson à base d’eau de vie, mais pas avec du sucre , qui remonte au moyen âge et qui serait encore un peu utilisée dans les campagnes. Cette version rurale est plutôt une tradition de la médecine des "curandeiros" (les guérisseurs galiciens).
--  la queimada "urbaine", boisson alcoolisée à base d’eau de vie et de sucre inventée, dans les années cinquante du XXème siècle, dans les boîtes de nuit madrilènes par les fêtards galiciens, nostalgiques du paganisme de leur Galice natale.

Cette queimada urbaine, inventée à Madrid est arrivée en Galice et s’est introduite dans les mœurs des nouvelles générations de galiciens en particulier dans les soirées entre amis. Dans certains endroits, elle est même organisée comme fête populaire, ou créée comme ambiance de festivité dans un cercle plus élargie que les amis, un restaurant par exemple.

La queimada n’a certainement pas de racines bien lointaines dans le passé de la Galice, toutefois son invention moderne est typique du caractère galicien, car toute vie collective est toujours joyeuse avec une pincée de paganisme. Queimada littéralement veut dire "brûlée". La douceur et la nostalgie de l’âme galicienne ne se manifestent pas dans la vie sociale, mais dans les expressions artistiques, comme la poésie par exemple.

Recette simple

Verser l’eau de vie et le sucre dans un récipient en terre cuite, 120 grammes de sucre pour un litre d’eau de vie. Ajouter des pelures de citron et des grains de café. Bien mélanger et y mettre le feu.

A l’aide d’une autre casserole, dans laquelle on aura mis un peu d’eau de vie avec du sucre, on verse lentement dans le récipient en flammes le contenu, de telle manière à faire passer le feu d’un récipient à l’autre, en remuant jusqu’à élimination complète du sucre.

A nouveau dans la casserole, on met du sucre pour obtenir du caramel, que l’on verse aussi dans la queimada, en mélangeant jusqu’à obtenir une flamme bleue et cela jusqu’à épuisement des vapeurs d’alcool.

Ambiance festive

Dès qu’il n’y plus de flammes, on peut servir. L’usage veut que le récipient, les verres et la louche pour servir soient en terre cuite. Pour donner tout son sens à la réunion, il est nécessaire de créer l’ambiance propice à la cérémonie qu’elle célèbre : conjurer le mauvais sort, faire fuir les mauvais esprits et se prémunir contre les meigas. Il est donc nécessaire de créer l’obscurité dès la préparation, boire ensemble le premier verre et, aussitôt après sous forme d’incantation, reciter le texte complet de la conjuration. En principe, après toute la compagnie se sent rajeunie et d’humeur joyeuse pour continuer la soirée ! On peut rallumer les lumières et que la fête continue !

Si vous ramenez de Galice les ustensiles nécessaires pour faire une queimada, vous n’aurez peut-être pas la recette, mais c’est sûr, dans votre paquet il y aura le texte de la conjuration.


Cette vidéo vous fera vivre la préparation de la Queimada avant la dégustation.

A votre santé et purifiez votre corps !


ATTENTION !! L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE.
Soyez raisonnable, ne buvez pas toute la préparation seul,
INVITEZ VOS AMIS !!!!

Repost 0
Published by yod@ - dans Insolite
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 18:15

Tigrou et Némo sont deux compères qui se supportent.

Némo étant le plus agé, il impose donc sa loi  de temps à autre.

Ainsi, quand Tigrou s'est aventuré sous le sapin, son ainé n'a pas hésité
à la rappeler à l'ordre.

Voici cette histoire en images.

"Qu'est ce que tu fais ici ? Allez ouste"


"Ouf me voilà à l'abri"


"Où es-tu voyou ? Je t'ai trouvé"
"Allez, tu resteras enfermé"

Repost 0
Published by yod@ - dans Animaux
commenter cet article
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 22:26
Visite surprise d'un pic epeiche.

Il est bien sympa.

Repost 0
Published by yod@ - dans Animaux
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 20:56
Je vous présente Tigrou. Il a un an et déborde de vie.

Les longs moments de calins ne lui font pas peur. Même s'il est 05h00 du matin.


Et lui c'est O'Neill.

Moins matinal, mais toujours à la recherche d'une gratouille.

Repost 0
Published by yod@ - dans Nature
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 17:44

La découverte du Mont Moïse est un véritable pélerinage.

Tout d'abord vous partez de l'abaye Sainte Catherine que vous ne manquerez pas de visiter et qui se trouve au pied du Mont Moïse.


Vous passerez à coté du buisson ardent...


Et puis vous grimpez au sommet avec un dénivelé d'environ 1000m.


Tout au long de votre "promenade", vous ne manquerai de profiter du paysage.



Vous pourrez retrouver votre chemin au cas où...


En montant, vous profiterez du changement des couleurs, pourrez voir le paysage
se transformer.



 Enfin le sommet.

Nous avons quelques minutes pour découvrir une petite chapelle.



Dans laquelle nous aurons le plaisir d'y admirer de belles fresques religieuses.




Et puis voilà le moment tant attendu, le couché de soleil sur le Mont Sinaï. Sans commentaire.



Avec les changements de couleurs c'était DIVIN.

Repost 0
Published by yod@ - dans voyage
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 19:28
Vues de notre satellite.

Je tiens à vous préciser que ces photos ne sont pas le résultat d'une retouche mais qu'elles ont bien été prises à deux moments différents.

Pour preuve, la taille de la lune est identique sur les deux clichés, en revanche la distance entre la lune et l'étoile s'est agrandi sur la photo de nuit.

Ces photos ont été prises alors que nous étions sur un bateau, lors d'une croisière, au large de Santorin.

De jour, puis...


De nuit.

Repost 0
Published by yod@ - dans Insolite
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 15:24
Strasbourg est une jolie ville d'Alsace qui mérite un détour.

Ci-après quelques vues du quartier  "La petite France"



Repost 0
Published by yod@ - dans En France
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 11:07

Il arrive que nous fassions des rencontres peu communes.

De gros papillons...

Pas très beau celui-ci

 
Là c 'est mieux.


Et maintenant, je vous présente une larve de coccinelle.

Si vous avez un jardin prenez soins de ces larves car elles adorent les pucerons.


Début de la transformation.



Repost 0
Published by yod@ - dans Animaux
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 21:04

La Sicile ne se visite pas en quelques minutes, mais ce diaporama vous en montrera quelques images.

 

Repost 0
Published by yod@ - dans voyage
commenter cet article
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:06

L'hiver est là. Les souvenirs de la chaleur du soleil sont partis avec le passage des grues cendrées.

Les magniolias ont de petits bourgeons qui devront resister au gel en attendant de ravir nos yeux dans quelques mois et il faudra patienter jusqu'à l'été...

 pour profiter des roses trémières noires.

Repost 0
Published by yod@ - dans Nature
commenter cet article